Aller au contenu

Le syndic

 Le syndic assure la gestion administrative, financière, comptable et technique de la copropriété.
Il exécute les décisions prises en assemblée générale et veille au respect du règlement de copropriété.

Le syndic peut être un professionnel (titulaire d'une carte professionnelle activité "syndic") ou l’un des copropriétaires de l’immeuble (syndic non professionnel).

Il est élu en assemblée générale, pour une durée déterminée (date de début et date de fin); au maximum 3 ans.
Le contrat de syndic peut être résilié à l'initiative du syndic ou du Conseil Syndical.

Depuis le 1er juillet 2015, les contrats de syndic doivent être conformes à un modèle type.

Lien vers le Décret n° 2015-342 du 26 mars 2015 définissant le contrat type de syndic de copropriété et les prestations particulières

Le syndic établit et actualise la fiche synthétique de l'immeuble. Il la met à disposition des copropriétaires
En savoir plus sur la fiche synthétique de la copropriété

Le syndic professionnel doit proposer aux copropriétaires, via un espace en ligne sécurisé, un accès aux documents concernant la gestion de la copropriété.
Cet accès doit être différencié selon le type de documents mis à la disposition des copropriétaires ou des membres du conseil syndical.
Un décret fixe la liste minimale des documents qui doivent être mis à la disposition depuis le 1/07/2020.
En savoir plus

En savoir plus sur le Syndic

Le syndic provisoire
Lors de la création de la copropriété, la désignation dans le règlement de copropriété d’un syndic provisoire est licite mais n’a d’effet que jusqu’à la première assemblée générale de la copropriété (art. 17 al. 2 loi du 10.7.1965), qui doit se réunir dans l’année (art. 7 du décret du 17.3.1967).
En savoir plus

En synthèse, ces 3 acteurs ont chacun un rôle et doivent collaborer pour permettre à la copropriété de fonctionner correctement.
Schéma synthétique de ce fonctionnement

Et aussi
Assemblée Générale : le vote par correspondance
Assurance en copropriété : Qui s'assure er pour quoi ?
La Convention d'Indémnisation et de recours des Sinistres Immeubles (IRSI)

Retour en haut de page